loader image
10 outils social listening
En 2022, vous devez vous équiper d'un logiciel de social listening ou d'une équipe de veille adaptée pour capter immédiatement ces signaux inquiétants et anticiper une crise.

La carrière d’un dircom ou d’un CEO se joue à 60 min près.

3 méthodes à mettre en place IMMEDIATEMENT pour veiller & protéger son entreprise

Une veille quanti automatisée :

Activité anormale, nombre de mentions en forte hausse, fort potentiel viral d’une publication émanant d’un « influenceur » particulièrement sensible …

En 2022, vous devez vous équiper d’un logiciel ou d’une équipe de veille adaptée pour capter immédiatement ces signaux inquiétants et anticiper une crise.

Une veille & analyse quali optimisée :

Analyse de sentiment, opinion mining, analyse sémantique, stakeholders mapping … pour ce type d’analyse, recrutez en interne un expert social data ou faites-vous accompagner d’une société spécialisée.

Spoiler : on fait ça très bien chez Licter, et nous avons comme clients existants des starts-up mais aussi des groupes du CAC40, donc plus d’excuses !).

Ne pas le faire, c’est prendre le risque de ne pas voir venir un badbuzz.

Et dans ce cas, ça ne rate jamais : le premier à prendre (et à risquer le licenciement…), c’est le dircom.

Et l’indispensable : la veille relationnelle :

Les veilles quanti & quali sont classiques & indispensables.

Mais la veille relationnelle va au-delà de la simple écoute des conversations.

On regarde – en temps réel – les groupes & clusters s’intéressant à un sujet (votre marque, une thématique…), et on observe les évolutions.

Cela permet d’avoir toujours un temps d’avance sur le temps médiatique & ainsi de conserver cette longueur d’avance indispensable pour gérer et anticiper tout badbuzz.

Petite question pour les dircoms / CM : vous utilisez déjà ces 3 types de veille ?